M. le maire, laissez vivre les habitants de la Place du Samaritain

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Jozsef, 17 ans, est volontaire en service civique à l’association “Les enfants du Canal”. Parlant couramment 6 langues, ayant un contact aisé, il fait un travail d’interprète et d’accompagnateur social. Avec sa voix exceptionnelle, il a été aussi sélectionnée pour la prochaine édition de “The Voice”. Seulement, il risque de devenir SDF dans quelques jours. Comme 300 de ses compatriotes, il est acculé à vivre dans un bidonville à La Courneuve, dont la dureté des conditions de vie ne l’a pas empêché d’avancer. Car  Jozsef est courageux, comme ses voisins aussi, qui contre vents et marais ont, pour beaucoup d’entre eux, réussi à construire une vie à peu près normale: trouver un travail, scolariser leurs enfants… La Fondation Abbé Pierre et l’ONG Médecins du Monde ont conçu un projet pour améliorer leurs conditions de vie en mettant en place l’eau courante, l’enlèvement des ordures et aussi un accompagnement social pour que ces personnes puissent quitter le bidonville, comme ils le souhaitent, et retrouver une vie normale. Bien qu’ayant rencontré le soutien de nombreux acteurs (la DIHAL, le préfet délégué à l’égalité des chances, la communauté Plaine Commune etc), le projet est mis en danger par la demande d’expulsion formulée par le maire de La Courneuve. Environ 300 femmes, hommes et enfants sont mis en danger par cette décision à la fois inhumaine et insensée. C’est pourquoi Jozsef a lancé cette pétition que La voix des Rroms soutient et relaie. Nous vous demandons d’en faire autant, afin que le maire de La Courneuve revoie sa position et permette à ces personnes de vivre dans la dignité.
“Au nom des enfants, des femmes et des hommes de la « Place du Samaritain », je demande à tous les Courneuviens et à tous ceux qui croient au potentiel unique de chaque individu à qui on laisse sa chance de signer et partager cette pétition pour faire prendre conscience à Gilles Poux, aux membres de son conseil municipal et à son groupe politique du danger dans lequel il nous met tous malgré le fait que, pour une fois, toutes les conditions sont réunies pour nous permettre de nous en sortir.”
Pour consulter et signer la pétition, cliquez ICI

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »