Les Roms de Bobigny: intéressés par l’annonce des autorités et vigilants quant à sa mise en acte

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

A l’issue de leur réunion, la Mairie de Paris les autorités préfectorales ont annoncé aux associations qui accompagnent les Roms de Bobigny leur maintien jusqu’à samedi ou lundi matin dans le gymnase Marie Paradis et la prise en charge de 59 d’entre eux dans deux structures d’hébergement avec diagnostic social pour évaluer leur “efforts d’insertion”.

Ayant été soumis à deux reprises à un diagnostic social, les expulsés et les associations qui les accompagnent sont intéressés par l’annonce mais vigilants quant à sa mise en acte.

En particulier, nous continuons de demander :

1. La mise en place de solutions pérennes quant au logement dans des conditions dignes, ce qui ne semble pas être le cas pour tous ceux qui ont été relogés après l’expulsion.

2. La continuation de la scolarisation des enfants dans leur école à Bobigny dès la rentrée des classes lundi 3 novembre.

3. La prise en charge de toutes les personnes expulsées : pas seulement les 59 hébergées dans le gymnase mais aussi toutes celles qui sont obligées de vivre dans la rue depuis l’expulsion, parfois avec des enfant en bas âge, certains scolarisés.

Les familles expulsées et les associations qui les accompagnent rappellent que les “efforts d’insertion” ne sont, ni selon la circulaire interministérielle du 26 août 2012, ni selon la DIHAL, chargée de sa mise en oeuvre, un critère d’exclusion de l’accompagnement dont chacun doit bénéficier.
Elles demandent la mise en place urgente d’un dialogue direct et structuré avec les pouvoirs publics, afin de rendre plus efficace la recherche de solutions adaptées.

Signataires :

La voix des Rroms, Association Rromeurope, Collectif de soutien aux Roms et Bulgares de Bobigny, Collectif de soutien aux Roms de Clichy sous bois et environs, Convivances, Ecodrom 93, Entraides citoyennes, Les enfants du canal, Mouvement antiraciste européen EGAM, MRAP 93, RACED, Réseau 1427 Saint-Denis, RESF 93, SOS racisme, Union juive française pour la paix

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »