Duflot se Défile et laisse les Rroms à la rue

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Nous relayons ici ce communiqué des jeunes écologistes, dont nous partageons la colère et l’analyse:

Les Jeunes Ecologistes attendaient beaucoup de la ministre du Logement, de passage à Lille pour l’inauguration de la Maison de l’Habitat Durable, qui s’était engagée à rencontrer les Roms  réfugiés à la Bourse du Travail.
Mais cette promesse n’a pas été tenue, et les familles rassemblées à quelques pas de là pour réclamer des solutions de relogement se sont finalement vues déboutées et encerclées par la police.

“Ils ne s’intéressent pas à notre situation et nos affections, nous sommes expulsés depuis 46 jours, avec des malades et 3 enfants déja nés. Il n’y a plus de confiance s’ils ne prennent pas leurs responsabilités et ne tiennent pas leurs promesses !”, s’insurge Lazar Secret, porte-parole du collectif des Roms.
Cécile Duflot aurait pu être la toute première ministre de la République à rencontrer des Roms de manière officielle. L’engagement avait été pris la veille depuis son cabinet.
Le jour venu, les Roms hébergés dans des conditions précaires à la bourse du travail se sont rassemblés à une trentaine de mêtres de la Maison de l’Habitat Durable. Une délégation mixte a été constituée afin d’exposer leur situation auprès de la ministre.
Cependant, plusieurs cordons policiers se sont rapidement formés afin d’empêcher tout mouvement du cortège, et la délégation fut finalement rejetée. Pendant que Duflot et Aubry discouraient sur le logement à Lille, les familles patientaient dans la rue et dans le froid.
Pas un mot sur la situation désastreuse de centaines de Roms à la Bourse du Travail, de Lesquin ou de Roubaix, pas une ébauche de solution durable malgré les fonds débloqués, pas un signe de soutien à tout ceux qui comptaient sur son action et furent confiés aux forces de l’ordre, bloqués sur un parking désert à quelques pas de là.
Il était pourtant envisageable qu’une ministre de conviction écologiste et humaniste remédie rapidement à cette catastrophe humanitaire par la réquisition de logement et un appel à la fin de la répression.

Si les Jeunes Ecologistes de Lille soutiennent le combat mené par les élus locaux d’EELV, ils sont en revanche extrêmement déçus par l’action gouvernementale.
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »