20 jeunes de France ont visité les camps d’Auschwitz et Birkenau

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La voix des Rroms, en partenariat avec le réseau européen ternYpe des associations rroms de jeunesse, a participé du 31 juillet au 4 août 2013 à une rencontre internationale qui s’est déroulée en Pologne autour du thème du Samudaripen, le génocide des tsiganes. Venus de toute l’Europe, 450 jeunes, dont 20 conduits de France par La voix des Rroms, ont vécu des moments forts avec des conférences où intervenaient des survivants, des activistes mais aussi des représentants des institutions européennes. Lors des ateliers, les participants ont échangé sur leur implication et leurs actions tendant à faire reconnaître le Samudaripen et à combattre les politiques contemporaines de haine anti-rrom à travers l’Europe. La voix des Rroms a organisé un atelier intitulé « La souvenir du génocide à travers la célébration de l’insurrection », avec un groupe d’une trentaine de participants de plusieurs pays d’Europe. L’atelier présentait la Fête de l’insurrection gitane, organisée par La voix des Rroms à l’occasion de l’anniversaire du soulèvement des prisonniers du Zigueuner familienlager le 16 mai 1944, et la nécessité de toujours résister à l’oppression. C’est également dans ces termes que Zoni Weiss, survivant, a mentionné ce soulèvement sur le site même du camp des familles tsiganes lors de la cérémonie du 2 août, 69ème anniversaire de la liquidation des Rroms dans le camp de Birkenau.

C’est la première fois que des jeunes de France participent à un tel événement, qui fut pour chacun une expérience bouleversante, enrichissante et mobilisatrice. Pour parvenir à la réaliser, nous n’avons pu nous appuyer sur aucun soutien institutionnel, public ou privé en France. C’est surtout grâce aux nombreux dons d’anonymes ayant répondu à l’appel de notre association ainsi qu’à un soutien spontané du Conseil de l’Europe que ce voyage a été rendu possible.

Entrée dans le camps de Birkenau des jeunes, portant le T-shirt avec l'inscription "Regarde et n'oublie pas"

Entrée dans le camp de Birkenau (c) Yann Merlin @ La voix des Rroms

Invité à la cérémonie du 2 août, le président Hollande a regretté dans sa réponse à La voix des Rroms de ne pas pouvoir y participer, « tant il est conscient de l’importance de ne pas oublier le génocide dont les Rroms ont aussi été les victimes ». Tout en regrettant l’indifférence énigmatique des organismes français concernés par le devoir de mémoire, nous nous réjouissons de la position du chef de l’Etat, qui va dans le sens d’une reconnaissance du sort tragique fait aux Rroms au 20ème siècle. Nous espérons que cette position forte produira des conséquences concrètes dans les politiques de la France à l’égard des Rroms, des Gitans, des Manouches et de tous ceux qui, sur le sol français continuent à être discriminés et opprimés sous des appellations diverses et variées, telle que “gens du voyage”.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »