Sarkozy devant la Cour de La Haye: les Rroms soutiennent

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :


La voix des Rroms soutient pleinement la démarche de l’association M.A.C.H.O, qui a décidé d’entamer une procédure devant la Cour Pénale Internationale contre Nicolas Sarkozy pour crimes de guerre et crimes contre l’Humanité à l’égard des Rroms. Déclarée le 21 juillet 2010, cette guerre dont la stratégie a été annoncée une semaine plus tard lors d’une réunion entre le président de la France et certains de ses ministres, continue à faire des victimes innocentes. Les Rroms ont été accusés de tous les maux, et d’après des sources gouvernementales qui préfèrent rester anonymes, la visite de N. Sarkozy au Japon aurait entre autres pour objectif de convaincre les autorités japonaises à répandre la désinformation selon laquelle les incidents de Fukushima ne sont pas dus au tsunami, mais à un groupe de Rroms qui en aurait profité pour commettre un sabotage.

L’enjeu est de taille, car il en va de la survie de l’industrie nucléaire, dans laquelle la France est le 2ème numéro mondial. L’expert qui a mis sur pied ce plan de communication aurait reçu la somme de 5 millions d’euros à titre d’honoraires, mais notre source gouvernementale refuse de dévoiler la provenance de ces fonds. Entre la piste des entreprises du nucléaire et celle de l’Etat aucune n’est à privilégier, et une coopération financière entre les deux reste autant envisageable.

Cette actualité risque de renforcer le dispositif guerrier de Sarkozisthan contre les Rroms. Les opérations de l’armée française à l’étranger ne devraient cependant pas en pâtir, vu que, s’agissant de la guerre anti-rrom, ce dispositif est essentiellement constitué de policiers, de douaniers et d’agents du fisc. Tout au plus, quelques ingénieurs d’installations nucléaires pourraient joindre le réseau, et la France en dispose assez. Réussiront-ils là où les spécialistes, à grand renfort médiatique ont échoué, à savoir, apporter des preuves d’une criminalité rrom particulièrement grave ? Vu leur ingéniosité, ce n’est pas à exclure. Dans ce contexte, la plainte de l’association M.A.C.H.O tombe à point nommé, parce qu’elle remet dans le débat public la fausseté des accusations contre les Rroms.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »