Grippe porcine: les Rroms trop patients des docteurs Folamour?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Avertissement de La voix des Rroms

aux services sanitaires et sociaux institutionnels et associatifs

relatif à la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1).

Considérant que l’état actuel quasi nul de la menace sanitaire infirme désormais l’hypothèse catastrophiste de l’OMS, relayée par l’Etat ;

Que cette campagne en conséquence est un fiasco ;

Etant donné que la somme gaspillée dans cette campagne excessive et inutile aurait pu contribuer à la résolution sur le territoire français du problème de la grande précarité ;

Qu’au lieu de cela, la campagne a ruiné un peu plus les comptes de la sécurité sociale et un peu plus enrichi les laboratoires GlaxoSmithKline, Sanofi-Pasteur, Baxter et Novartis ;

Que le surplus de vaccins (avec dates de péremption) est vendu par l’Etat, grâce à la diplomatie de Monsieur Kouchner à des Etats du tiers-monde ;

Considérant que le choix logistique de suspendre les médiations traditionnelles que sont les hôpitaux publics et les cabinets libéraux a produit un dispositif ad hoc qui met l’Etat et l’Individu dans une étrange intimité ;

Que des associations sanitaires (Croix Rouge et Médecins du Monde) ont déclaré dans la presse commencer le 7 janvier une campagne de vaccination des populations précaires dont des Rroms roumains et bulgares, par l’envoi à leur domicile d’équipes mobiles de vaccination ;

Que la langue dans laquelle le discours du docteur relayant l’ordre de l’Etat est pour les Rroms une langue étrangère et intimidante qui n’est pas la langue de leur corps, mais la langue de leur administration et souvent, pour des raisons historiques, de leur peur ;

L’association La Voix des Rroms demande aux services sanitaires et sociaux institutionnels et associatifs d’arrêter immédiatement toute vaccination contre la grippe A (H1N1) par le biais d’équipes mobiles.

Paris, le 9 janvier 2010

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »